Copyright 2019
Le Chesnay - Rocquencourt Commune nouvelle

FLASH INFO

x
 
 

actualités

 

Les élus

Les élus
Commune Le Chesnay-Rocquencourt

Ouverture d'une mini décheterie

Ouverture d'une mini décheterie
Le 10 décembre / 14 Route de Saint-Germain

Abonnement résidentiel pour les particuliers 

Abonnement résidentiel pour les particuliers 
1ère étape : acheter son droit de stationnement

Ecole de danse du Chesnay

Ecole de danse du Chesnay
Master classe danse classique avec Juliette Gernez

 

AGENDA

20
02

Conseil municipal

Conseil municipal




Le conseil muncipal se réunira le mercredi 20 février 2019 à 20 h 45


21
02
20 h 30

La vie parisienne

La vie parisienne



Comedie médicale
De Jacques Offenbach
Avec June Van Der Esch, Antoine Philippot, Francisco Gil, Clément Chebli, Sarah Lazerges, Pauline Moulène, Lionel Muzin ( distribution en cours ) et 7 musiciens ( clavier, basse, batterie, guitare, trompette, saxophone, trombone )
Adaptation et mise en scène : Benjamin Moreau et Olivier Desbordes
Livret de Meilhac et Halévy
Direction musicale : Gaspard Brécourt « La vie parisienne 66 »

« Créée en 1866, « La Vie Parisienne » a été composée pour une troupe de théâtre. La musique a été conçue pour des comédiens-chanteurs du Palais-Royal. On ne s’étonnera pas, qu’un siècle plus tard, la troupe de Jean-Louis Barrault s’accapare cette « Vie Parisienne » interprétée par les comédiens les plus fantaisistes de l’époque. Notre propos est de transposer cette « Vie Parisienne » un siècle plus tard, et de l’adapter tant dans ses dialogues, dans son visuel que dans le style de l’orchestration, aux années 1966. Même contexte économique, même plaisir de vivre en période d’insouciance… la satire est la même, c’est le propre des chefs-d’œuvre. 7 musiciens dans une nouvelle orchestration que ne renieraient pas les orchestres qui accompagnent les émissions de variétés du Sacha Show et des Numéro 1, des chorégraphies d’époque ! Cette version de « La Vie Parisienne » n’aura rien à envier à ces plateaux télé qui réunissaient Petula Clark, Sylvie Vartan, Jean Poiret et Sacha Distel ! ».

« Notre Vie Parisienne offrira aux étrangers le meilleur de Paris 66, et on dansera le Cancan chez Castel en robe Paco-Rabanne avant de voir le jour se lever au Drugstore Saint-Germain »
Extrait des notes d’intention de David Belugou, créateur costume

Depuis 2009, Olivier Desbordes nous enchante par ses créations. Il vous propose cette saison de revisiter « La Vie Parisienne » au temps des sixties. Une soirée pétillante et hors normes en perspective !



05
03
09
03

Master classe danse classique

Master classe danse classique
Avec Juliette Gernez

14
03
10h et 14h30

L’enfant de l’orchestre

L’enfant de l’orchestre



Scolaire
Mozart, Beethoven, Tchaïkovski, Vivaldi, Brahms, Schubert, Ravel, Chostakovitch, Grieg
De Morgane Raoux
Mise en scène :  Julie Annen
Chant, clarinette : Morgane Raoux 
Piano, voix : Olga Vassileva

C’est l’histoire d’une petite fille née dans un grand orchestre symphonique. Sa maman en est la chef et le dirige brillamment du bout de sa baguette. La petite Ama grandit, entourée de violons, de contrebasses, de trompettes, de clarinettes et de tous les autres instruments, bercée par l’amour de sa maman et dorlotée par les musiciens. L’orchestre, c’est sa famille, son terrain de jeux, sa maison. Ce grand orchestre fait des tournées mondiales. À chaque concert, Ama a son endroit « à elle », dans les coulisses, à l’abri des regards du public, juste derrière les rideaux. Ainsi, Ama assiste à tous les concerts depuis sa naissance, confortablement installée dans un petit fauteuil en mousse. Très tôt, la petite fille remarque que chaque symphonie, chaque concerto lui évoque une histoire, et qu’elle arrive à mettre des mots sur les plus grandes oeuvres du répertoire, les transformant illico en joyeuses chansons pour enfants…

Un spectacle qui permet aux plus jeunes de s’approprier les plus grands « tubes » de la musique classique à travers une belle histoire pleine d’aventures et d’émotion. En quelques années, Morgane Raoux est devenue une artiste majeure de la scène française « jeune public ». Depuis 2010, elle transmet avec talent sa passion aux petits Chesnaysiens avec ses ateliers d’initiation musicale.


 


15
03
20 h 30 - COMPLET

Franck Ferrand Histoire(S)

Franck Ferrand Histoire(S)



Mise en scène : Éric Métayer

Retrouvez Franck Ferrand pour la première fois sur scène dans un stand-up captivant, au cœur de l’Histoire. Quel mystère entoure les derniers jours de Napoléon ? Où se trouve vraiment la mythique ville de Troie ? Sur quelle fausse route Marco Polo nous a-t-il envoyés ? C’est avec le talent qu’on lui connaît depuis des années sur les ondes d’Europe 1 et sa fabuleuse voix de conteur que Franck Ferrand nous fait vibrer au rythme de ses enquêtes. À chaque représentation le public tire au sort trois sujets avec lesquels, en virtuose, il déconstruit les vérités établies et dévoile les secrets les mieux gardés de l’Histoire.

Un spectacle pour se cultiver, rire et s’émerveiller au côté d’un showman hors du commun.

La presse en parle
« Il fait revivre l’Histoire sur scène au Théâtre. Prestation merveilleuse » Le Figaro
« Franck Ferrand, l’homme qui fait monter l’Histoire sur scène » France 2



17
03
18 h

Heures Musicales

Heures Musicales
à l’auditorium de l’école de musique

19
03
20 h 30

Un riche, trois pauvres

Un riche, trois pauvres



De Louis Calaferte
Avec Tamara Al Saadi, Ismaël Tifouche Nieto, Omar Mebrouk, Laura Mello, Charlotte Bigeard et Geoffrey Mohrmann en Alternance avec Sam Giuranna
Mise En Scène : Clio Van De Walle
Assistée de Charlotte Bigeard

La chambre rose de David Lynch, une robe-ballons, un revolver à paillettes, du champagne, une couverture de survie, des cônes de signalisation, un téléphone rouge, l’aiguille du talon, un concours de carottes, Maman, un lap-dance, un gyrophare… Quelque part dans le vaste monde, sur la scène d’un chantier onirique et cinématographique, les personnages s’entrechoquent. « Un riche, trois pauvres » nous parle de l’Homme dans toutes ses contradictions. Il y est question de chacun, de personne, de tout le monde… Prétextant une représentation de cirque, Louis Calaferte réussit le tour de force de faire se rencontrer sur une même scène les marginaux, les patrons, les pauvres, les handicapés, les enfants, les étrangers, les laissés-pour-compte, ceux qui ont tout, ceux qui n’ont rien… Dans un tourbillon articulé en trente-trois scènes-flashs, où se mêlent les univers musicaux de Kavinsky, Marilyn Manson et David Lynch, l’auteur tend un miroir grossissant au public et nous montre ce qu’il y a de plus cruel dans l’Homme, mais aussi ce qu’il a de plus risible et de plus touchant.

Après « La cantatrice chauve », la jeune et talenteuse metteure en scène Clio Van de Walle, originaire du Chesnay, propose sa nouvelle création à la découverte de Louis Calaferte : un théâtre fort, décalé, contemporain mais résolument humain.

La presse en parle
« Grotesque et sublime » Le Parisien
« Une mise en scène explosive » Radio Notre Dame
« On s’amuse dans un grand dérangement » L’Humanité



22
03
20 h 30

Le lauréat

Le lauréat



D’après le roman de Charles Webb
Avec Anne Parillaud, Arthur Fenwick, Adèle Bernier, Françoise Lépine, Marc Fayet et Jean-Michel Lahmi
Adaptation : Terry Johnson
Version française de Christopher Thompson
Mise en scène : Stéphane Cottin

Brillant élève tout juste diplômé, Benjamin Braddock rentre en Californie pour fêter son succès en famille. À 21 ans, il a tout pour envisager un avenir radieux et pourtant quelque chose cloche… Lors de la party organisée par ses parents en son honneur, Mrs Robinson, une amie de la famille, alcoolique notoire et ayant plus de deux fois son âge, s’offre à lui avec autant de soudaineté que de désinvolture. S’ouvre alors devant lui une porte dont il ne sait s’il s’agit d’une issue de secours ou d’une voie sans issue. Une comédie de mœurs sur l’Amérique des années 60 aussi drôle que touchante.

Après un triomphe à Londres, New York et Sydney, l’adaptation du « Lauréat » est enfin portée à la scène en France. Un retour gagnant pour Anne Parillaud au théâtre entourée d’une superbe distribution servie par une mise en scène 100% seventies.

Nomination Molières 2018
« Françoise Lépine, Comédienne second rôle »
« Arthur Fenwick, Révélation masculine »

La presse en parle
« La superbe et inventive mise en espace de Stéphane Cottin fait de ce vaudeville aux accents d’Amérique un bien efficace et agréable moment de théâtre » France 2
« Parillaud subjugue » Paris Match



KIOSQUE

Toutes les publications
 

Le Chesnay Rocquencourt Actu
n°001
février 2019
Feuilletez

Vivre à Rocquencourt
n°125
décembre 2018
Feuilletez

 

NEWSLETTER

Tous les mois, recevez l'information
municipale par e-mail. Abonnez-vous !

nous contacter